Paul Parin, voyage au bout de l'utopie, Christophe Solioz (Paris: L'Harmattan -Etudes Psychanalytiques - 2016), 144 p.

Paul Parin (1916–2009) : chirurgien, neurologue, psychanalyste, ethnologue et écrivain ; mais aussi esprit critique, citoyen engagé et cosmopolite. Avec Fritz Morgenthaler et Goldy Parin-Matthèy, il a marqué l’histoire de la psychanalyse en Suisse, ouvert de nouvelles voies en ethnopsychanalyse, formé une nouvelle génération de psychanalystes, esquissé une articulation critique entre psychanalyse et politique.

Cet essai s’efforce de mettre en lumière de multiples aspects d’une œuvre irréductible à l’univocité, d’appréhender l’écriture de Parin à la fois comme une et variée, avec ses textes théoriques ou poétiques, tous portés par la même quête de l’espoir, l’utopie en guise d’horizon mais sans illusion.




       cover    extract